Rechercher

Qu'est ce que la respiration abdominale ?

Dernière mise à jour : 26 févr.



La respiration abdominale : la première technique de relaxation.


Voilà bien une pratique que nous faisons toutes et tous, sans forcément nous en rendre compte : Respirer ! Seulement, savons nous bien le faire ? Et comment peut elle nous aider à nous relaxer ?

Le système respiratoire est à la source de la vie. Il permet d’oxygéner notre organisme. C’est l’élément central de notre physiologie et de notre système nerveux autonome (cardiaque, digestif, immunitaire, etc.) sur lequel nous pouvons avoir une action volontaire. Un adulte respire en moyenne 10 à 14 fois par minutes. C'est à dire que nous inspirons de l'oxygène (O2) et expirons en grande partie du dioxyde de carbone, 10 à 14 fois par minute, ce qui va permettre à notre corps de fonctionner physiologiquement grâce à l'énergie générée par la combinaison de l'oxygène et du glucose brûlé par celui ci.

Il existe trois façons différentes de respirer :

  • La respiration costale ou thoracique

  • La respiration claviculaire

  • La respiration abdominale

En sophrologie, nous allons utiliser la méthode de la respiration abdominale (appelée aussi respiration diaphragmatique ou ventrale), qui est la respiration que tout nouveau-né adopte automatiquement en sortant du ventre de sa mère. Cette méthode va permettre de se relaxer naturellement, en dissipant les tensions physiques et mentales, et nous apporter presque instantanément le calme recherché.

Comment passer d'une respiration normale à la respiration abdominale ?


La respiration “normale” ne devient “abdominale ou diaphragmatique” qu’en dilatant les parois de l’abdomen lors de l’inspiration (en introduisant de l’air dans nos poumons). En respirant, les muscles qui forment ces parois se gonflent de manière passive et progressive puis reprennent leur position initiale.



La respiration diaphragmatique, quant à elle, est naturellement plus lente et plus profonde. Elle permet un meilleur “remplissage” et “vidage” des poumons et, par conséquent, une meilleure oxygénation du sang. Cette dernière améliore le rendement du cerveau et des muscles ; la personne se sent ainsi plus détendue et reposée.


Pour bien ressentir les bénéfices de cette respiration, Il va s'agir simplement de concentrer notre attention au niveau du ventre et principalement sur le diaphragme, membrane qui le recouvre. Vivre « en conscience » notre façon de respirer par le ventre afin que cela s'automatise et devienne, avec le temps, normale.


La respiration diaphragmatique posée


Cette méthode est un prolongement de celle expliquée ci dessus et va permettre une détente encore plus profonde, en y incluant une pause d'environ 2 secondes, entre l'inspiration (phase active) et l'expiration (phase passive). Cette pause va pemettre de diminuer notre fréquence respiratoire et donc la consommation d'oxygène, ce qui va apporter un lâcher prise instantané...

Les bienfaits de la respiration diaphragmatique pausée


La technique de la respiration diaphragmatique pausée présente les avantages suivants... Et ils sont nombreux;) :

  • Améliorer l’apport en oxygène aux organes vitaux, en particulier le cerveau.

  • Prendre conscience de notre corps qui se manifeste à nous : c'est la première rencontre avec notre corps.

  • Apporter un regard bienveillant sur notre corps, sans jugement.

  • Activer le système parasympathique générant d’agréables sensations de bien-être.

  • Renforcer nos capacités d’attention et de concentration.

  • Favorise la tranquilité mentale et émotionnelle en faisant abstraction des pensées parasites

  • Apprendre à lâcher prise

  • Générer des sentiments de bien-être physique, mental et émotionnel.

  • Favorise la digestion.

  • Favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil de manière générale.

  • Etre ancré, dans le moment présent.

Où et quand pratiquer la respiration diaphragmatique pausée ?


Fondamentalement, vous pouvez pratiquer cette technique à tout moment de la journée, l'important est de vous retrouvez dans un endroit calme ( évitez votre voiture à l'heure de pointe...) où vous allez pouvoir pratiquer sans risque d'être dérangé.

Trouvez vous des moments fixes, trois fois par jours pour commencer, avant le petit déjeuner, avant le déjeuner, avant de vous coucher...



Bonne pratique;)


Si vous voulez en savoir plus sur la respiration, je vous recommande l'excellent documentaire diffusé sur Arte : "La respiration, une savante mécanique".

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tadaa ! Eh oui, rien de tel qu'un bilan pour terminer l'année (ou des petits fours et du champagne, au choix !). Evidemment ce bilan est personnel, mais si vous vous reconnaissez dedans et que voulez

Vouloir allez mieux, guérir, se libérer de ses phobies, angoisses et, au final, devenir une meilleure version de soi-même, nécessite la plupart du temps à avoir recours à une aide extérieure. Dans le